De la ria d’Étel au jardin partagé de Marcq-en-Barœul: un banc en coquilles d’huîtres triées par l’association Marcq-Madagascar

Inauguré ce lundi 22 juin 2020! Qu’y-a-t-il de mieux qu’un banc pour échanger? Grande fierté pour l’association Marcq-Madagascar d’avoir relevé ce défi de recycler les coquilles d’huîtres de la dernière Fête aux Huîtres en novembre 2019, placée sous le signe du développement durable pour son 20ème anniversaire.

Les 300 kilos de coquilles d’huîtres sont devenus ce banc et ont permis d’économiser l’équivalent en ciment . Quand on sait que la nature a produit le calcaire des huitres à 4 d° dans l’eau de mer, et qu’il faut chauffer le calcaire à 1200 d° pour obtenir du ciment, on s’aperçoit aisément le carburant qu’il aurait fallu dépenser pour produire ces 300 Kg de ciment. L’effort conjoint de la chaîne depuis le travail de l’ostréiculteur, la fête aux huîtres de l’association, le tri par les membres dans une benne à part, les procédures d’achat public, … Toute cette chaîne existe maintenant pour faire encore mieux cette année. La culture de l’économie circulaire se construit petit à petit . La société EtNISI a produit le banc avec son procédé de réutilisation de différents matériaux comme le tartre de nos chauffe-eaux et les coquilles d’huîtres ! C’est l’une des starts-up (elle a démarré à Marcq-en-Baroeul) qui promeut l’économie circulaire si nécessaire au bon fonctionnement de notre société. Les matériaux de sortie d’entreprises deviennent les matières premières des autres.

Vous devez être connecté pour publier un commentaire